Citius, altius, fortius!

Ouverture olympique

Citius, altius, fortius! n’avait rien à envier au répertoire symphonique américain, avec des mélodies très accrocheuses et une savante exploitation de l’orchestre.
Steve Bergeron, La Tribune

Citius, altius, fortius! Au-delà des rivalités sportives et nationales, de l’énorme engouement médiatique et des prestigieuses médailles, les Jeux olympiques représentent avant tout, une stimulante aventure de dépassement de soi. On peut interpréter la devise des Jeux olympiques, Citius, altius, fortius (Plus vite, plus haut, plus fort) comme un vigoureux cri d’encouragement dans l’atteinte de nos défis personnels. C’est dans cet état d’esprit que Maxime Goulet a composé l’oeuvre et c’est dans cet état d’esprit qu’il souhaite immerger l’auditeur. Court et énergique mouvement orchestral, la pièce se caractérise par des textures rapides et agitées (citius), divers gestes mélodiques ascendants (altius) et de puissants accords joués aux cuivres (fortius). L’oeuvre est dédiée aux deux parents du compositeur qui, chacun à leur façon, l’ont toujours amené à se surpasser.

Instrumentation:
– Version pour grand orchestre: 3(1.2.3/pic)333(1.2.3/cbn) / 4331 / 1 timb / 2 percs / harpe / celesta (facultatif) / cordes
– Version pour orchestre réduit: 2222 / 43(ou 2)31 / 1 timb / 2 percs / cordes
– Version pour orgue
– Version écourtée (30 sec.) pour quintette de cuivres (arr. Eric Jones-Cadieux)

Durée: 3 minutes

Commande de l’Orchestre Symphonique de Vancouver et Bramwell Tovey, dans le cadre du Olympic Commissioning Project.

Création: Le 6 décembre, 2008, par l’Orchestre Symphonique de Vancouver et maestro Jean-Marie Zeitouni au Orpheum Theatre, à Vancouver.

Discographie:
– La version orchestrale de Citius, altius, fortius! figure sur l’album Les plaisirs coupables de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, sous la direction de maestro Stephane Laforest, publié en 2017.
– La version pour orgue de Citius, altius, fortius! figure sur l’album Jean-Willy Kunz Au grand orgue Pierre-Béique, publié chez ATMA Classique, en 2017.

Performances de: Citius, Altius, Fortius!


Top