Fabrique symphonique

« Après le concert, la fierté était palpable chez les jeunes. Une expérience hors du commun! »
L’école et les arts

Fabrique symphonique est un théâtre instrumental en un mouvement pour orchestre et élèves et leur professeur de musique. L’oeuvre met en scène le difficile travail en usine, caractérisé par le travail répétitif des chaines de montage et les grèves.

Fabrique symphonique est le deuxième mouvement de l’œuvre collective La Symphonie d’Hochelaga. Les autres mouvement deLa Symphonie d’Hochelaga  sont: 1800-1850 (de John Rea), …14, 29, 45… (de Maxime McKinley) et L’Ile aux mille chants (de Alejandra Odgers).

Par ce projet, L’école et les arts, l’Orchestre Métropolitain et la Commission scolaire de Montréal ont voulu témoigner d’un pan de l’histoire de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Sous le regard de quatre compositeurs montréalais et avec la participation d’élèves, La Symphonie d’Hochelaga fait vibrer la ville dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

Instrumentation: 2+picc.2+ca.2.2 (cor ang. facultatif) / 4.2.3.1 / hrp / timb+2 / cordes / élèves et leur professeur jouant des percs.

Durée: 8 minutes

Commande de l’Orchestre métropolitain.

Création: 28 mai, 2017, par l’Orchestre Métropolitain et la chef Dina Gilbert, au Centre Pierre Charbonneau, à Montreal, QC, Canada.

Couverture médiatique de Fabrique symphonique

Reportage à propos de l’oeuvre collective La Symphonie d’Hochelaga

Performances de Fabrique symphonique

2017, Mai 28 | Orchestre Métropolitain, Dina Gilbert | Centre Pierre Charbonneau, Montreal, QC, Canada (première)



Top