Biographie

Fasciné et inspiré par les correspondances entre les différentes formes d’expressions artistiques, Maxime Goulet oeuvre dans de nombreuses sphères de création musicale allant de la musique symphonique au jeu vidéo, en passant par le chocolat.

Photo par Nadia Zheng de Opustill

Musique classique

Une symphonie évoquant des saveurs de chocolats, une histoire de pêche mimée par un clarinettiste costumé, un opéra cabaret basé sur des bandes dessinées, un concertino pour sons 8-bit, une danse aérobique symphonique… Par l’originalité de ses concepts et par son langage musical communicatif, Maxime Goulet rejoint un public de tout horizon, allant du public jeunesse au mélomane averti. Sa musique est écrite dans un style tonal contemporain et a été décrite comme étant « habile, immédiatement plaisante et très cinématographique », « mélodique et narrative », « un mélange de simplicité, de modernité et d’humour », « une connexion immédiate avec le public ». Son disque Chocolats symphoniques a été décrit comme étant « une idée saugrenue qui rend la musique classique plus festive ».

Ses œuvres ont été jouées par des ensembles tels l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre métropolitain, Angèle Dubeau & La Pietàl’Orchestre du Centre national des Artsl’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre symphonique de Torontol’Orchestre philharmonique de Calgary, l’Orchestre symphonique d’Edmonton, le Victoria Symphony, l’Orchestre régional de Normandie, l’Orchestre symphonique de Québecl’Orchestre symphonique de Lancaster, le Endless Mountain Music Festival Orchestral’Orchestre symphonique d’Oakville, l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jeanl’Orchestre symphonique de Thunder Bay, l’Orchestre symphonique de Laval et le Quatuor Alcan.

Son ouverture olympique Citius, altius, fortius! figure sur l’album Les plaisirs coupables de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke ainsi que sur l’album Jean-Willy Kunz Au grand orgue de Pierre-Béique. Sa suite orchestrale Chocolats symphoniques, enregistrée par le Prague FILMharmonic Orchestra figure sur l’album Chocolats symphoniques.

De plus, Maxime Goulet a été compositeur en résidence au National Academy Orchestra of Canada, dans le cadre du Brott Music Festival, ainsi qu’à l’Orchestre de chambre McGill.

Entrevue avec Maxime Goulet à propos de son oeuvre Hymnes Unis

Entrevue avec Maxime Goulet à propos de son oeuvre Chocolats Symphoniques

Musique de jeu vidéo

Animé par un désir de rendre la musique plus interactive, Maxime Goulet  a composé plus de 25 trames sonores de jeux vidéo dont Warhammer 40,000:Eternal Crusade, Roller Coaster Tycoon WorldThe Amazing Spider-Man, Dungeon Hunter-I, II, III, IV, Shrek Forever After, Brothers in arms 2: Global Front, Brothers in Arms 3: Sons of WarIron Man 2 , Order and Chaos et BackStab. Ses trames sonores pour les jeux Warhammer 40,000:Eternal Crusade et Dungeon Hunter IV ont été nominées aux Prix canadiens du jeu vidéo, dans la catégorie meilleure musique originale. Sa musique pour jeux vidéo a été décrite comme étant « un support émotif donnant au jeu un aspect presque filmique », « une musique qui fait ressortir le meilleur de chaque moment », « possiblement le jeu qui sonne le mieux et qui est le plus beau de tout le iTunes store », « une trame sonore époustouflante », « puissante et efficace », « épique à souhait », et « particulièrement remarquable ».

À titre de compositeur et de concepteur, Maxime Goulet réalise La symphonie du jeu vidéo de Montréal, un évènement multi média alliant la puissance de l’orchestre symphonique à l’univers immersif et interactif du jeu vidéo.

Entrevue avec Maxime Goulet à propos de sa musique pour le jeu vidéo Warhammer 40,000: Eternal Crusade

Maxime Goulet présente son projet de Symphonie du jeu vidéo de Montréal avec la chef Dina Gilbert, pour le 375e Anniversaire de la ville de Montréal

Formation

Maxime Goulet a obtenu une maîtrise en composition à l’Université de Montréal avec Alan Belkin et a participé au Canadian Contemporary Music Workshop, dirigé par Gary Kulesha, à la classe de maître de composition du Festival international du film d’Aubagne (en France), au Orchestration for Film Workshop (à New York) par Scott Smalley ainsi qu’au 2009 ASCAP Film Scoring Workshop (à Los Angeles) où il a enregistrée sa musique avec le Hollywood Studio Symphony. Il enseigne la composition à l’Université de Sherbrooke.

Maxime Goulet est né le 7 juin, 1980, à Montréal.

Top